Le Collectif de la Haüt réunit des producteurs dans un rayon grand maximum de 50 km autour d’Oloron. Certains ont fait le choix d’être certifiées en agriculture biologique d’autres non. Les membres de l’association ont rédigé une charte pour définir l’agriculture qu’ils pratiquent (voirplus bas).

Les productions sont donc exemptes de pesticides, d’engrais chimiques et d’OGM. Au delà, plusieurs producteurs ont fait le choix d’une fertilisation organique locale, de réduire le travail du sol, d’utiliser des variétés anciennes adaptées au terroir, de pratiquer la rotations des cultures, ou encore d’utiliser la traction animale, ce sont alors des ânes (en fait des ânesses) qui remplacent le tracteur.

LES PRODUCTEURS DU COLLECTIF

Piétométi

Maraîchage et paysan boulanger à Ogeu-les-Bains.

Environ 2 ha de plein champ et 3000 m² d’abris froids.

Plus d’infos sur www.pietometi.fr

Olivier Campion

Maraîchage et culture de champignons à Ogeu-les-Bains.

Environ 5000 m² de plein champ et 500 m² d’abris froids

Hugues Moreau

Producteur à Précilhon sur 1 ha de plein champ et 1000 m² de serre.

Porc noir gascon.

Nicolas Châtelet

A Eysus, Nicolas cultive environ hectares…

Les jardins d’Esmenote

Nadine cultive à Géronce quelques légumes mais essentiellement des plantes médicinales, baumes, tisanes, et soins.

Plus d’infos http://www.jardins-d-esmenote.com/

David Lafaille

Jérémie Roubertou

Escout

Isabelle Dias

La charte du collectif de La-Haüt

Objectifs écologiques :

1. Tendre vers une agriculture globale qui prend en compte le sol, le végétal, l’animal, l’humain, le paysage, et leurs interactions.
2. Tendre vers une agriculture écologique
– Pas d’utilisation d’intrants chimiques de synthèses.
– Utilisation de semences non traitées, et sans OGM.
– Pratiques agronomiques qui préservent la qualité du sol :
– Rotation des cultures, couvertures végétales, et engrais verts, apports d’engrais organiques (sauf boues d’épuration).
– Pratiques de travail respectueuses du sol.
3. Préserver l’écosystème en favorisant des moyens techniques peu polluants : préservation de la biodiversité, limiter l’utilisation des dérivés du pétrole.

Objectifs sociaux :

4. Participer à un projet social et culturel pour le territoire du Haut Béarn.
5. Développer et maintenir une agriculture écologique sur le plan local, et à échelle humaine.
6. Ouvrir le collectif à d’autres types de productions locales.
7. Ouvrir à des projets de sensibilisation, des projets pédagogiques, des échanges tournant autour du respect de la terre et de ce qu’elle nous offre.
7. S’engager à l’ouverture et l’accueil du public

Objectifs économiques :

8. Se positionner pour une économie locale.
9. Convenir de tarifications équitables pour des structures à taille humaine avec la
volonté de garantir une accessibilité aux consommateurs.
10.Garantir des revenus viables qui valorisent le travail.
11.S’organiser pour répondre à la demande des structures et collectivités locales en matière d’approvisionnement de la restauration collective en produits locaux de qualité, et/ou certifiés biologiques